On vous parle de transformation numérique, de visibilité et de l’obligation pour votre activité de passer au numérique. Mais, faire un site coûte cher et vous n’êtes pas prêt à vous lancer dans ce vaste inconnu qu’on appelle Web.

Un site est un investissement à long terme

Gainsbourg brule un billetSi vous le voulez efficace et qu’il joue vraiment son rôle, vous ne pouvez pas confier la mission de créer et d’optimiser votre site à votre voisin ou à un copain amateur webmaster dont ce n’est pas LES métiers. Et oui, parce qu’en plus, gérer un site nécessite différentes compétences : pour sa conception d’une part (webmaster-développeur ou webmastre-intégrateur pour un CMS tel que WordPress, Joomla! ou Prestashop), mais aussi pour la gestion de l’hébergement (administrateur), la sécurité, la rédaction de contenus… Et faire l’un sans les autres, autant brûler une poignée de billets !

Et, si vous comptez investir que quelques centaines d’euros, je vous engage à vous poser sérieusement la question : ai-je vraiment besoin d’un site ?

Les alternatives au site Web

Aujourd’hui, de nombreuses solutions existent si vous souhaitez juste dire au monde que vous existez, présentez votre activité ou affichez vos coordonnées et horaires d’ouverture. Ces solutions sont généralement gratuites ou peu coûteuses. Elles sont aussi simples à mettre en œuvre. Par contre, vous aurez peu de liberté pour vous créer votre image de marque (charte graphique, par exemple).

Quelles sont ces solutions alternatives ?

  • Les Pages. Facebook, Viadéo, LinkedIn, Google+ vous permettent de créer gratuitement ce support. Votre investissement se limitera à la création et à l’animation de ces pages et du média. C’est une bonne initiation, surtout pour ceux qui découvre le web professionnel. Et puis, presque tous les moins de 65 ans ont un compte personnel sur Facebook, même s’il est peu actif.
  • Les annuaires d’entreprises ou de fournisseurs. Il en existe des centaines dont beaucoup sont géographiques ou spécialisés par activité. Vous pouvez au moins y mentionner vos coordonnées et faire une présentation succincte de votre activité, généralement.
  • Les sites d’évaluation comme par exemple ceux des restaurants et hôtels. D’autres professions sont concernées par ces sites d’évaluation.

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des plateformes de création de sites prêts à l’emploi. Je l’ai déjà écrit et je confirme ici mes propos, c’est à vos risques et périls. Cependant, ils restent une alternative quand vous n’avez pas le budget nécessaire à la conception et l’optimisation d’un site et que vous souhaitez débuter.

Dans tous les cas, il faut aussi que vous soyez conscience que quelle que soit la solution que vous retiendrez, commencer à communiquer et à être présent sur le Web vous demandera forcément du temps : une part supplémentaire dans votre semaine.