Aménager son stand sur un salon nécessite aussi un investissement. La bonne nouvelle est que ce dernier pourra être amorti sur plusieurs années. En effet, il serait dommage de payer si cher un emplacement et aménager celui-ci avec du mobilier de récupération et des affiches réalisées sur papier A4 ! Une formule de stand me parait donc obligatoire si vous voulez transmettre aux visiteurs la bonne image de marque.

L’avantage principal du stand clé en main est de vous présenter sous votre meilleur angle. Il présente en plus un avantage évolutif pour les exposants. Vous pouvez commencer avec un stand parapluie dont les tarifs sont de plus en plus abordables, et évoluer vers un stand modulaire si vous agrandissez votre surface d’exposition.

Le stand Parapluie

Très accessible par son coût, il est très avantageux, car il peut être réutilisé sur plusieurs salons et durant plusieurs années, si vous en prenez soin. Il est aussi facilement transportable et s’installe aussi aisément qu’on monte un meuble IKEA… Il convient en particulier aux petites surfaces d’exposition de 6m2 à 12 m2 puisqu’il fournit uniquement un fond (support de communication visuelle) et un comptoir d’accueil (le caisson de rangement est transformé en borne d’accueil).

Ayant rencontré cet écueil, je me permets de vous faire remarquer que pour utiliser plusieurs années votre stand, le texte figurant sur le support visuel doit rester “basique”. La modification du logo, le changement d’argumentaire ou du slogan nécessitera de refaire la toile. Ainsi, pour les jeunes entreprises, je conseille d’y faire figurer uniquement le logo avec un fond aux couleurs de la charte graphique.

Le stand parapluie se présente sous forme d’une armature qu’il faut déplier. On tend ensuite dessus la bâche où figure vos couleurs, votre logo, slogan, etc.
Stand parapluieStand parapluieStand parapluieStand parapluieStand parapluie

Le caisson de rangement est transformé en borne d’accueil. Celle-ci doit être positionnée de manière à ne pas fermer le stand, mais au contraire à le rendre ouvert et accueillant.

Le stand modulaire

Plus adapté aux grandes surfaces, le stand modulaire permet de personnaliser votre stand en y intégrant du mobilier (tables basses et hautes, chaises, meubles TV ou informatiques, etc.). Il nécessite en revanche d’envisager le stockage du mobilier et son transport.

Le stand sur-mesure

Le prestataire vous fournit un stand unique du sol au plafond à partir d’un cahier des charges que vous lui aurez fourni. Ce type de stand est assez onéreux et nécessite d’envisager un lieu de stockage, ainsi que le personnel pour le montage et démontage.

Vous pouvez négocier avec le standiste le montage, démontage et stockage du stand si vous faites l’acquisition d’un stand modulaire ou sur-mesure.

Pour ma part, je préfère acquérir un stand parapluie (et éventuellement un deuxième, si la surface d’exposition augmente) que j’agrémente avec des rolls up. Pour le mobilier, j’emprunte celui des bureaux s’il est à la couleur de l’entreprise et si les plantes ne font pas trop misérables. Cela me permet de faire l’économie des frais de stockage et d’utiliser un mobilier qui ne correspondra peut-être plus à la charte graphique dans quelques années ou même mois. Cela me permet aussi de ne pas être contraint par la surface du stand : sur la même année, je peux organiser notre participation à plusieurs salons avec des surfaces d’exposition de 3m2 à 20 m2 sans problème.

 

Et vous, comment aménagez-vous votre stand ? Partagez vos idées en laissant un commentaire.