Comment choisir l’emplacement de son stand ? Sur un salon, il n’y a pas d’emplacement idéal. Il y a des emplacements stratégiques en fonction de ce que vous proposez et comment vous le proposez. Il vous faut donc repérer sur le plan du salon, les zones où le flux de visiteurs peut être intéressant pour l’animation de votre stand.

Vous ne chercherez pas le même comportement de visiteurs si votre animation de stand est la distribution d’échantillons ou si elle consiste à renseigner le prospect. Or, le comportement des visiteurs n’est pas le même en fonction de leur progression sur le salon et les lieux qu’ils croisent.

Lire le plan du salon

L’organisateur fournit un plan où figurent les zones thématiques (avec code couleur parfois), les issues (entrées et sorties), les sanitaires, les lieux de restauration, les lieux de conférences et d’ateliers, mais aussi les escaliers, les colonnes, les impasses, etc.

Plan de salon

Plan de salon – exemple 1

Plan de salon

Plan de salon – exemple 2

C’est sur ce plan qu’il vous faut repérer les zones de fort trafic et à double circulation. Les stands avec angles sont assez courants : ils présentent l’avantage de vous faire bénéficier de 2 flux de passage.

Je vous conseille néanmoins d’éviter un emplacement sur les allées principales où il est difficile de circuler et où les visiteurs ont tendance à marcher au milieu comme s’ils avaient peur d’être “harponnés”. Les allées secondaires menant à un pôle d’attraction sont préférables : un peu moins fréquentées, les visiteurs y prennent davantage le temps de flâner de stand en stand.

Et bien entendu, vous éviterez les allées ou impasses excentrées et non animées.

Les pôles d’attraction

Les restaurants, le bar/buvette et les toilettes sont des pôles d’attraction. On y patiente, on y attend la personne qui vous accompagne : l’esprit furète et observe. C’est la même chose pour les espaces de conférence ou d’atelier, mais aussi le carré VIP, les plateaux TV et le bureau de presse.

En revanche, certains de ces espaces peuvent générer un bruit de fond assez fatiguant pour les animateurs des stands à proximité.

Les entrées et sorties

Pour moi, la proximité d’une entrée / sortie n’est pas intéressante : c’est un lieu de passage. Le visiteur est pressé d’aller au coeur du salon ou de rentrer chez lui, fatigué. En revanche, c’est idéal pour distribuer des échantillons.

La stratégie du double emplacement

Certains exposants font le choix de prendre 2 stands sur les grands salons pour sûr d’être bien présents et vus par le plus grand nombre de visiteurs, même ceux qui visitent qu’une partie du salon. Cette stratégie ne concerne que les grandes manifestations, car elle engendre des coûts supplémentaires conséquents.

Pour ma part, je préfère prendre un stand de 6 m2 en angle ou 12 m2, sur une allée secondaire, placé près d’un exposant majeur non-concurrent ou d’un pôle d’attraction afin de bénéficier de leur influence.

 

Vous avez une stratégie pour choisir votre emplacement sur un salon ? Partagez-la en laissant un commentaire.