Ce matin, j’ai connu un long moment de solitude quand j’ai demandé à un ami qui voulait des conseils pour créer son site Internet, quelle était la charte graphique de son organisation. La charte graphique ne concerne pas uniquement votre site Internet, votre charte graphique concerne aussi l’ensemble des documents et des supports diffusés par votre entreprise ou association. Elle garantit l’uniformité de votre identité visuelle et formalise votre image de marque. Dès la création de votre structure, cette charte graphique doit être définie et écrite. Pourquoi écrite ? Parce que cet écrit garantit justement qu’elle soit définie, connue et respectée. Quand toute production diffusée est “chartée”, c’est-à-dire qui reprend les éléments de votre identité visuelle, vous transmettez une image de cohérence, d’organisation structurée et unifiée, et mature. Le message de fond de votre document peut alors être entendu.

Qu’est-ce qui fait une marque ?

Les 2 premières réponses proposées sont souvent le nom et le logo… De nombreux tests sur des consommateurs ont prouvé que c’était surtout les couleurs, la police de caractères et le logo qui constituait la marque. Vous en doutez ? Démonstration par la preuve :

Sony typographie    Coca Cola Typographie    Logo Apple

Je continue ? Comme vous pouvez le constater, ces marques n’ont même plus besoin d’écrire leur nom : on les reconnait à leur typographie, à leur couleur et à leur logo.

Définir son identité visuelle

Comme toute création, cela débutera généralement par un ou plusieurs brainstormings, cet exercice fondamental de la création… Si vous avez déjà défini votre nom de société ou celui de votre produit, le plus dur reste à venir.

typographie GaramondLe choix de la police

Récemment, un jeune américain de 14 ans, Suvir Mirchandani, dans le cadre d’un devoir scolaire a étudié la dépense en encre de nombreuses polices. Il fallait le savoir, le style Garamond est la typographie qui consomme le moins d’encre par rapport à celles utilisées couramment (Times New Roman, Century Gothic ou Comic Sans). Ce petit détail précisé, je dois aussi vous conseiller de choisir votre typographie en fonction de votre activité. Certaines typographies peuvent être agressives, peu lisibles ou non reconnues sur le web… Si vous proposez des produits graphiques ou culturels, les styles gothiques peuvent être utilisés pour interpeller, mais cela aura un aspect négatif pour une structure de conseil ou de la formation. Dans ce cas, on préférera plutôt un style arrondi, sans serif qui peut donner un ressenti “vieillot” sur certaines polices. Dans tous les cas, notez bien la ou les 2 polices retenues. Graphistes et webmasters vous les demanderont immanquablement.

Les couleurs

Les goûts et les couleurs ! Généralement, les couleurs s’associent à votre secteur d’activité. On évitera donc le gris pour les services à la personne (surtout si vous proposez du ménage) ou le orange pour des services funèbres ! Ci-dessous, je vous propose un résumé du symbolique de quelques couleurs :

  • bleu : rêve, tranquillité, loyauté, sagesse, fraîcheur, mais aussi la mélancolie
  • jaune : fête, joie, chaleur, connaissance, amitié, mais aussi la tromperie
  • rouge : amour, passion, chaleur, sexualité, ardeur, triomphe, mais aussi le danger et l’interdit
  • gris : le calme, mais aussi la tristesse, la solitude, la monotonie et la mélancolie
  • vert : espérance, chance, stabilité, concentration, mais aussi l’infortune
  • orange : joie, créativité, communication, sécurité, optimisme, mais aussi le passé (le dépassé)
  • violet : rêve, délicatesse, paix, amitié, méditation, mais aussi la solitude

logo BPLes couleurs choisies peuvent servir à consolider ou modifier la perception de votre secteur d’activité comme BP, la compagnie britannique de vente, raffinage et d’extraction de pétrole qui a souhaité en 2000, prouver que BP est proche et respectueuse de la nature. L’illustration représente un tournesol. Les couleurs symbolisent les énergies…

BP n’est pas la seule société a avoir voulu donner une image plus “propre” : Mc Donald’s a pris le vert à la place du rouge, par exemple. Notons aussi le cas de la marque Evian qui emploie le rose et le bleu “layette” ; le rose symbolisant la maternité et l’enfance. Quand vos couleurs sont définies et hiérarchisées, comme pour la typographie, vous prendrez soin de noter leur codification (RVB, CMNJ et Web).

Le logo

L’aide d’un graphiste est à ce stade plus qu’utile. Au même titre qu’une identité visuelle déstructurée, un logo mal dessiné, mal coloré ou mal détouré peut porter préjudice à votre image. Si vous n’avez pas de graphiste, faites simple ! Votre marque avec une belle typologie et quelques touches de couleur feront plus d’effets qu’une illustration”sale”!

Formaliser : écrire votre charte visuelle

Si vous n’écrivez pas les normes et les règles de votre identité visuelle, vous constaterez que rapidement elle ne ressemblera plus à rien. Formalisez donc votre charte graphique en définissant par écrit les tailles, les formats, les codification et surtout les conditions d’utilisation des éléments de votre identité visuelle. Voici ci-dessous quelques exemples. Ne prenez pas peur devant certaines, elles sont le fruit de services dédiés et de plusieurs années d’expérience.

Rapidement, ce travail peut devenir celui d’un titan. Commencez par poser vos bases et vous compléterez ce document au fur et à mesure de la vie de votre identité visuelle et de votre expérience. Dès que les prémices de votre charte graphique seront définis, vous pourrez alors la décliner sur tous les supports utilisés par votre entreprise et en particulier, sur votre site Web.