Monétiser son site pour au moins financer votre hébergement et la redevance de votre nom de domaine, c’est possible ! Adsense reste le programme d’affiliation le plus simple et le plus connu. Comme pour de nombreux autres programmes, vous pouvez y souscrire dès que vous avez une centaine de visiteurs par jour.

Comment monétiser son site avec Adsense ?

En quelques chapitres, vous allez pouvoir commencer à monétiser votre site avec Adsense.

  1. Le programme d’affiliation de la régie pub de Google
  2. Créer son compte Adsense
  3. Les différents types d’annonces Adsense
  4. Insérer le code du bloc d’annonces dans son site
  5. Autoriser/bloquer des annonces sur votre site
  6. Intégrer le moteur de recherche Adsense dans son site

Les autres régies et programme d’affiliation

Vous trouverez ci-dessous un liste non exhaustive de régies. Certaines n’acceptent que les professionnels ou les particuliers ayant un régime auto-entrepreneurs (n° SIRET).

CLickInText CJ Affiliate Teads Media CLic
SeedInUp TradeDoubler Zanox My Affil
Veoxa Exponential Pubdirecte Best of Content
Exoclick Criteo ClicManager Afflight
Affiz Admarketplace Adverline Adsp
Adcash Ad6media Ferank Ligatus
GumGum Clickbank Belboon Bonzaï Digital
Affilinet Effiliation Affiliation France

Ces régies sont généralistes. Il en existe d’autres pour des contenus plus spécifiques (adultes, jeux d’artgent, etc.).

Publier des articles sponsorisés

BuzzParadise You.Media

Les programmes d’affiliation

Vous pouvez aussi choisir d’adhérer à des programmes d’affiliation de sociétés proposant des logiciels et application, par exemple. Pour cela, il faut vous rendre sur leur site. Le lien vers le programme d’affiliation figure généralement dans le footer (pied-de-page) du site.

Vente d’articles et de supports

Certains monétisent aussi des supports vendus sur leur site (formation en vidéo, eBooks, traductions de template et de plugin, etc.) ou des produits de marketPlaces. Cela fera l’objet d’un dossier ultérieurement.

Rappel : fiscalité et social

La rémunération par la publicité, quels que soit le montant et le contexte, est imposable. Si la régie est à l’étranger (comme Google en Irlande) , vous aurez aussi besoin d’un numéro de TVA. Vous devez aussi être immatriculé(e), au moins en temps qu’auto-entrepreneur pour cette activité complémentaire à votre principale et tenir un registre des versements.

Ne négligez pas ces démarches avant de percevoir sur vos comptes le moindre sou : le redressement fiscal pourrait vous coûter cher !

Et contrairement à ce que certains peuvent vendre, faire fortune avec la diffusion de publicité n’est ni facile, ni sans labeur !