Faut-il avoir un compte Twitter ?Il n’y a pas une émission où l’on ne vous parle du dernier Tweet d’untel, de l’évènement sur Twitter, surtout en ce qui concerne l’actualité politique. Mais pour mes ventes, que peut m’apporter un compte Twitter ? Qui écoute les Twittos (ceux qui possèdent un compte Twitter) ? Qui sont les Twittos ?

Bref, est-ce vraiment nécessaire d’avoir un compte Twitter et être actif sur ce réseau ?

Augmenter sa visibilité par l’accroissement du trafic sur votre site

Si Twitter peut apporter quelque chose au commerce, c’est surtout dans le cadre du E-commerce. Alors, comment améliorer sa stratégie des ventes en ligne avec un compte Twitter ?

Pour les sites de E-commerce, la visibilité et l’E-réputation sont primordiales. Twitter se présente donc entre autres comme un outil de communication et de curation. Par vos tweets, vous informez en 140 caractères : vous suscitez l’intérêt et vous redirigez vers votre site pour “lire la suite”. Ainsi, vous pouvez considérablement augmenter votre audience, surtout si votre information est intéressante, donc retweetée et mentionnée.

Mais que dire sur Twitter ?

On ne le dira pas assez, si  vous n’avez rien à dire, ne dites rien sur Twitter. Ceci dit, le consommateur particulier ou professionnel cherche un expert pour s’assurer du conseil avant-vente et après-vente. Donc, à vous de vous positionner en temps qu’expert dans votre domaine. Il ne s’agit pas de parler de votre entreprise, mais de vos produits dans le cadre de leur lancement ou de leur amélioration, ou encore de votre cœur de métier : actualité et sujets-phares de votre secteur d’activité.

Bref, c’est du content marketing. Tout est dans le contenu ! Quelles sont les principales questions que vous posent vos clients ? Quelles sont leurs interrogations ? Où se situent leurs doutes ? Voilà déjà de quoi vous suggérer quelques sujets d’articles que vous pour pourrez annoncer sur Twitter.

Le complément indispensable du tweet : le blog

N’hésitez pas ! Créez un blog sur votre site d’entreprise. Pour ne pas mettre la barre trop haute, imposez-vous uniquement un article par mois pour commencer.

Chaque article doit être clair, simple et sérieux, même si le contenu peut être insolite. Pour son référencement et celui de votre site, il est nécessaire qu’il contienne au moins 300 mots. Il ne s’agit pas d’être un professionnel de l’écriture, mais surtout faites un effort pour simplifier les phrases en les faisant courtes (un sujet, un verbe, un complément et une préposition) et évitez toutes fautes de frappe et d’orthographe. Il va s’en dire que le style “texto” et “smiley” de nos adolescents est à proscrire.

Vos lecteurs sont en quête de savoir-faire, de conseils et d’actualité : les sujets d’articles s’accumuleront sans problème dès que vous aurez commencé à vous lancer.

Dernier point concernant votre blog, profitez de ces visites des Twittos et internautes pour débuter une discussion : proposez de laisser un commentaire.

Qui sont les Twittos ?

A priori, ce sont des pistes pour vous, dans le cadre de votre stratégie commerciale. Mais, concrètement qu’en est-il ? D’après la dernière enquête du Pôle AURA MUNDI de l’Argus de la presse réalisée par Ipsos/CGI, seule 5% de la population française âgée de + de 15 ans possède un compte Twitter actif, soit environ 2,3 millions de personnes !

Qui sont les Twittos actifs ?

61% ont moins de 35 ans et plus de la moitié sont des hommes (55 %). 1/3 résident en région parisienne et 19% sont des cadres supérieurs.

Parmi ces comptes actifs, 82 % sont des comptes utilisés à titre personnel, sous pseudonyme (59 % des comptes actifs) ou sous leur identité réelle.

Plus que ceux qui tweettent, ceux qui vous intéressent sont ceux qui lisent les Tweets : les Twittos actifs sont 76 % à les lire une fois par semaine et 37% une fois par jour. Vous pouvez donc annoncer plusieurs fois dans la semaine un même article. Pour information, les Twittos actifs émettent en moyenne 11 tweets par semaine.

Mais, les Twittos sont très communautaires ou “fans” : 47 % suivent un proche ou un membre de leur famille,  42 % un artiste et 32% un people. Les autres sujets d’intérêt sont l’actualité ou un média (un journal, un média : 41 % ; un journaliste, une personnalité des médias : 36 %). Rien de très étonnant quand on sait que 61% de ces Twittos actifs ont moins de 35 ans !

Et si certains suivent ou cherchent des informations sur des marques,des entreprises ou déposent des avis, ils restent assez minoritaires. Et on peut facilement envisager que cela concerne des marques notoires !

Ainsi, sans aller plus loin dans les comportements de ces Twittos, intégrer Twitter dans votre stratégie de vente pour votre E-commerce ne doit pas être totalement écarté, mais on ne pas affirmer qu’en France, il a aujourd’hui une influence positive sur votre développement commercial, sauf si vous êtes une marque qui s’adresse aux particuliers de moins de 35 ans.