Tag Manager (GTM) est une interface graphique qui doit simplifier la vie des non-développeurs, d’après Google . Je ne trouve pas que cette présentation soit tout à fait exacte, car dans beaucoup de cas, il sera nécessaire d’écrire des lignes de code pour obtenir ce que l’on veut, en particulier avec Google Analytics, mais Tag Manager facile un peu la vie, c’est vrai… si on est bidouilleur de code.

Présentation succinte de Tag Manager

Tag Manager est un conteneur qui permet de gérer graphiquement toutes les analyses souhaitées provenant de Google Analytics, Xiti ou autres. C’est son premier intérêt : tout est réuni dans Tag Manager. Le deuxième est que son aspect graphique permet de générer un peu moins de code.

Création du Tag

Pour utiliser Tag Manager, il faut avoir un compte Google et se connecter à son compte. Ensuite, vous pouvez ouvrir l’outil Tag Manager (https://www.google.com/intl/fr_fr/tagmanager/). A la première connection, il faut d’abord configurer son compte. Saisissez le Nom du compte (nom de l’entreprise, par exemple), puis cliquer sur le bouton Continuer. Vous pouvez opter ou pas pour le partage de données avec Google dans le cadre de l’amélioration de son produit. Cela reste à votre discrétion.

Tag manager - Insciption Nom du compte

Dans l’écran suivant, mentionnez l’adresse du site concerné dans le http:// ou la / finale. Sélectionnez aussi le type de conteneur.

Tag managee : inscription url du site

Cliquez sur le bouton Créer. Dans l’écran suivant, sélectionnez votre langage (anglais, français, français canadien) et validez les conditions d’utilisation en cliquant sur le bouton Oui. L’application mouline.

Un pop-up apparaît avec un script à copier et à coller dans votre site (encore un !), juste après la balise Body. Et c’est là que ça se complique si vous n’avez aucune connaissance en développement et que vous êtes allergique aux lignes de code…

Insérer le script dans votre site

Placer le script de Tag Manager après l’ouverture de la balise <body> de chacune de vos pages.

Pour réaliser ce petit exercice, vous avez 2 possibilités  si vous utilisez WordPress:

Utiliser l’éditeur sur WordPress

Dans WordPress, vous avez accès à vos fichiers via l’éditeur dans le menu Apparence > Editeur. Sélectionnez le fichier header.php. Dans  ce fichier, recherchez la balise <body>. Attention, la partie Body comporte des éléments essentiels au fonctionnement de votre site, donc faites une recherche avec l’expression <body> pour la retrouver. Insérer le code immédiatement après la balise d’ouverture body. Vérifiez que toutes les pages de votre site contiennent bien le Tag. Videz le cache de votre navigateur et contrôlez que votre site n’est pas affecté par cet ajout (pensez à vider le cache).

Nota : si vous utilisez un thème Enfant, recherchez cette balise dans le fichier header du thème Enfant.

Pour Joomla! ou Drupal, la manipulation est la même, mais en téléchargeant le fichier concerné via Filezilla.

Utiliser  un plugin

Joomla! et WordPress proposent des extensions gratuites. Seul PrestaShop propose un addons payant… Selon les plugins choisis, vous devrez tout de même coller le script dans le fichier header ou un autre extrait de code.

Voilà, à ce stade, vous avez créer votre compte Google Tag et vous l’avez installé. Maintenant, il vous faut le configurer avant de l’utiliser pleinement et insérer les balises.