Comment faire publier son communiqué de presse par un journaliste ? Je me rappelle la première fois où j’ai eu comme mission de faire publier une information par communiqué de presse. L’information sur le sujet n’existait pas sur le web et les agences de relation Presse contrôlaient le secteur. Mais, c’était avant…

Ayant pourtant un père qui travaillait chez Bayard Presse, ce milieu me paraissait bien inaccessible et les journalistes encore plus au début de ma carrière. De l’imprimerie de Montrouge, puis du siège rue Bayard, j’ai les souvenirs de l’odeur de l’encre et du bruit des rotatives tranchant avec le silence feutré des couloirs, des gens concentrés et peu aimables ainsi que des coursiers sur leur scooter ou mobylette. Bref, même si mon patron m’avait fourni une liste de journalistes avec leurs coordonnées, je voyais mal comment j’allais réussir à faire publier mon communiqué de presse par ces personnes que je plaçais sur un piédestal.

Les journalistes sont des gens comme les autres

Si comme moi, vous avez sacralisé ce milieu, redescendez sur terre… Le journaliste est un actif comme les autres, même s’il est parisien. Il fait son travail d’abord, bien pour la plupart et si possible pour grimper dans l’échelle de sa profession pour beaucoup d’entre eux. Bref, rien d’exceptionnel !

Et, à moins de travailler pour un grand groupe ou une grosse société où cette mission est confiée à un service interne ou externe de Relation Presse, vous devez comme d’autres marketeurs ou chefs d’entreprise (se comptant en centaines) communiquer une information gratuitement par la presse. Donc, ces chers journalistes croulent au quotidien sous des centaines de communiqués de presse dont uniquement quelqu’uns représentent un véritable intérêt pour leurs lecteurs, donc la rédaction…

Il vous faut donc bien comprendre les rouages d’une rédaction pour entrer dans la danse. Cela se fera avec le temps et quelques échecs… Je vous invite donc au départ de jouer le jeu, mais ne pas trop attendre de ce canal. Comme dit je-ne-sais-plus-qui : il vaut mieux s’attendre au pire, comme cela on est pas déçu.

En effet, au début, il ne faut pas perdre trop de temps sur ce type de support : les retours positifs (et retours tout court) de ces professionnels sont peu nombreux, voir totalement absents. Cependant, ne les écartez pas tout de même, il faut bien débuter un jour !

Recueil des contacts

Commencez par repérer les médias qui correspondent à vos cibles et à votre message, tant au niveau national, régional et local. Récupérez dans un fichier de type tableur les coordonnées du journaliste et de sa rédaction. Vous alimenterez ce dernier au fur et à mesure du temps en contacts, mais aussi en commentaires…

Pour commencer, voici 2 contacts à connaître :

Je vous donne aussi la trame des colonnes du tableau Excel que j’utilise pour les journalistes :

Nom du journaliste//Prénom//Média// Rubrique// Zone géographique//Compte Twitter//Téléphone//Email//Bouclage//Conférence Rédaction// Commentaires

Pourquoi Bouclage et Conférence Rédaction ?

Le bouclage, c’est les heures qui précèdent l’envoi à l’imprimerie. Autant vous dire que les journalistes ne sont pas du tout réceptifs durant ce laps de temps. Il faut donc éviter de les contacter à ce moment-là si vous souhaitez avoir un peu d’attention de leur part.

La conférence de la rédaction est la réunion journalière (pour un quotidien), hebdomadaire (pour un hebdo), mensuelle (pour un mensuel) où se réunissent tous les journalistes et d’autres tiers participant à l’élaboration du numéro. Durant cette conférence, c’est à celui qui aura le meilleur sujet ou la meilleure idée. Tout journaliste a donc le désir de pouvoir présenter à cette occasion un sujet intéressant pour se démarquer. Si vous arrivez juste avant cette réunion avec l’information qui fera l’article : c’est bingo ! Vous aurez l’oreille la plus attentive de la part du journaliste…

La publication des communiqués de presse