Comment utiliser Google Alerts (Google Alerte en français) comme outil de veille ? Après la lecture de cet article, vous saurez ce qu’est Google Alerts, comment le paramétrer comme outil de veille et quels sont ses concurrents gratuits et payants.
Elle est pas belle la vie ?

Qu’est ce que Google Alerts ?

Google Alerts est l’un des outils de Google. Cela vous vous en doutiez un peu parce que c’est comme le Port Salut, c’est écrit dessus ! Son rôle est de vous alerter par mail des dernières publications sur le web portant sur une expression que vous aurez préalablement choisi. Ainsi, sans vous noyer dans les océans du web, vous recevrez tout simplement dans votre BAL (boite aux lettres de messagerie), un mail récapitulant ce qui est paru sur le web la veille, dans la semaine ou quand le cas se présente.

Comment le configurer ?

google alerts : outil de veilleComme pour tous les outils Google, pour l’utiliser, il vous faudra un compte Google (CQFD). Ceci fait, connectez-vous à votre compte Google et rendez-vous à l’Url https://www.google.fr/alerts. L’ergonomie de cet outil vient juste d’être modifiée par les équipes Google.

Pour créer une nouvelle alerte, rien de plus simple. Saisissez dans le champ du bandeau supérieur bleu (Créer une alerte à propos de...) une expression (Par exemple : campagne emailing),puis cliquez sur le bouton qui est apparu Créer une alerte.

Voilà pour votre première alerte

Mieux : avant de cliquez sur le bouton Créer une alerte, vous pouvez directement la configurer en cliquant d’abord sur le lien Afficher les options.

Les options qui apparaissent sont celles qui ont été enregistrées par défaut à l’enregistrement de votre première alerte.

Si vous souhaitez modifier les options des alertes que vous avez déjà créées, c’est tout aussi simple. Cliquez dans la liste Mes alertes celle que vous souhaitez modifier (directement sur le texte ou sur le crayon à droite, le résultat est le même).

Cliquez sur le lien Afficher les options et modifiez-les. Enregistrez-les en cliquant sur le bouton Mettre à jour l’alerte.

Comment consulter la liste des résultats de l’alerte ?

Lorsque vous cliquez dans la liste Mes alertes sur votre expression (ou le crayon à droite), en haut de l’écran, vous avez les options de mise à jour de l’alerte et en dessous, une liste des résultats. Ces résultats sont ceux de votre alerte.

Comment recevoir les résultats de l’alerte par mail ?

google alerts - ConfigurationSi vous avez enregistré vos alertes sans modifier les options, vous recevrez une fois par jour les alertes (donc dès le lendemain de votre première création d’alerte). Sinon, la fréquence sera celle que vous avez défini.

Les options disponibles

  • Fréquence : une fois par jour, une fois par semaine, quand le cas se présente,
  • Sources : automatique, actualités, blogs, web, vidéos, livres, discussions (référencés par les moteurs Google),
  • Langue,
  • Régions (du monde),
  • Nombre de résultats : tous les résultats, seulement les meilleurs résultats (à sélectionner si les résultats sont trop nombreux),
  •  Envoyer à : adresse email du compte Google, autre adresse du compte, flux RSS

Google semble assez radin sur le nombre de résultats adressés par mail. En même temps, il faut bien qu’il fasse des choix si l’alerte doit en rester une (pertinence des résultats et synthèse des publications).

Les autres solutions gratuites ou payantes d’alerte

  • Talkwalker Alertes : proche de Google Alerte tant dans sa fonctionnalité que dans son ergonomie, vous pouvez y importer vos alertes Google. Cet outil est gratuit.
  • GigaAlert : plus fin dans ces critères, cet outil est payant, mais possède aussi une version gratuite (1 utilisateur, 1 alerte, 250 mentions / mois).
  • Mention : veille sur plusieurs médias qui peut être partagée. Cet outil est payant. Il est surtout dédié à la e-reputation
  • Topsy : pour des alertes concernant 2 réseaux sociaux (Twitter et Google+).

Vous voulez un panorama comparatif de ces outils : vous pouvez consulter le tableau comparatif des services gratuits d’alerte par mots-clés de Christophe Deschamps et sa méthodologie de travail.

N’hésitez pas à partager avec vos commentaires votre expérience d’utilisateur sur ces outils.