Google a prévenu courant mars 2015 : les webmasters doivent mettre fin à leur pratique concernant les pages Satellites (doorway page), sous peine de sanctions radicales après le 21 avril 2015 pour le SEO des sites concernés. Les prochains jours risquent d’être très occupés pour webmasters, mais il fallait s’en douter : Google a toujours interdit cette pratique.

“Ce changement devrait entraîner une différence notable pour les sites qui possèdent des campagnes satellite importantes et bien établies.” Brian White, membre de l’équipe Google de lutte contre le spam.

Google a été patient, mais les pages satellites appartiennent à une époque révolue.

C’est quoi une page satellite ?

Les pages Satellites sont des pages conçues pour optimiser leur affichage dans les SERP sur une requête précise. Ainsi, leurs liens s’affichent (pages, mais il peut s’agir aussi de sites satellites) dans les premiers résultats du moteur de recherche. Mais, ces liens pointent tous vers une page unique. L’internaute est donc forcément rediriger vers la même page de destination (même si parfois, on peut avoir une page intermédiaire) quel que soit le lien qu’il a choisi de consulter ou s’il en consulte plusieurs. Si vous souhaitez en savoir plus, Google vous explique ce qu’est une page satellite.

Cette manipulation des résultats de recherche nuisant à l’expérience de l’utilisateur et ne respectant pas les règles imposées par Google, le dieu du Web s’en est agacé. Ainsi, à la prochaine mise à jour de ses algorithmes, on est prévenu, l’ensemble de ses pages satellites ne seront plus affichées dans les résultats de recherche de Google dès qu’elles seront identifiées. Le site propriétaire dans son ensemble risque aussi de subir les foudres de Google.

A priori, sont les premiers visés,

  • les sites contenant plusieurs pages ou noms de domaine qui ciblent des régions ou des villes spécifiques, et qui orientent les internautes vers une seule page,
  • les sites comportant des pages sensiblement similaires dont le contenu est un ensemble de résultats de recherche.

Bref, si on y regarde de plus près, en France, seront impactés principalement de nombreux prestataires des services à la personne, des services aux particuliers et aux entreprises qui prospectent en local ou national.

Je vous donne ici un exemple sur la requête “déménageur châteaugiron” : parmi les résultats obtenus, nous atterrissons soit systématiquement sur la page d’accueil, soit sur une page au contenu inexistant ou sur des contenus dont seul le nom de la ville est une variable. Le reste du contenu est identique quelle que soit la ville demandée.

Google pénalise prochainement les pages satellites

Qu’est-ce que n’est pas une page satellite ?

Une page Satellite n’est pas une page Alias, c’est-à-dire une page qui reprend à l’identique une page modèle, mais en améliorant son code pour optimiser l’indexation et sa remontée dans les SERP. Les pages Alias font généralement partie du même site que la page modèle, mais elles ne sont pas reliées à ce dernier par un lien à partir d’une autre page. Il n’y a pas de lien entrant visible vers cette page. On ne peut donc pas y accéder par la navigation du site, mais uniquement par un résultat de moteur de recherche. Par contre, cette page reprenant la contenance de sa page modèle, elle contient généralement les mêmes liens sortants pointant d’autres pages du site. Ainsi, après avoir atterri sur cette page Alias suite à un clic sur un lien de résultats d’un moteur de recherche, l’internaute peut poursuivre sa navigation sur le site sans se rendre compte de quoi que ce soit.

Page alias

La nuance (ou la limite) entre page Satellite et page Alias est infime dans certains cas. C’est pourquoi, a priori, ces pages pourraient aussi être impactées par ce changement d’algorithmes d’avril si on se penche sur la dernière question que le webmaster doit se poser pour savoir si ses pages et site pourraient être pénalisés par les règles entrant en application avec la mise à jour de son algorithme : Ces pages sont-elles isolées ? Est-il difficile ou impossible d’y accéder depuis les autres parties de votre site ? Les liens vers ces pages depuis d’autres pages du site ou du réseau de sites ont-ils été créés uniquement pour les moteurs de recherche ?

Dans tous les cas et particulièrement si votre activité en dépend, si votre site contient des pages qui correspondent aux questions ci-dessous, contactez au plus vite votre webmaster :

  • Le but ces pages est d’optimiser votre site pour les moteurs de recherche et de canaliser les internautes vers la partie utilisable ou pertinente de votre site ou ces pages font partie intégrante de l’expérience utilisateur de votre site ?
  • L’objectif de ces pages est de s’afficher dans les résultats d’une recherche portant sur des expressions génériques alors que leur contenu est très spécifique ?
  • Ces pages dupliquent des listes d’éléments comme des lieux ou des produits qui existent déjà sur le site dans le but d’augmenter le trafic de recherche ?
  • Ces pages sont-elles uniquement destinées à générer un trafic affilié et à attirer des internautes sans proposer aucune fonctionnalité ou valeur ajoutée ?
  • Ces pages sont isolées ? Est-il difficile, voire impossible d’y accéder depuis les autres parties de votre site ? Les liens vers ces pages depuis d’autres pages du site ou du réseau de sites ont-ils été créés uniquement pour leur indexation dans les moteurs de recherche ?”

Ou alors, attendez l’échéance du 21 avril 2015 pour constater ou pas si votre site est concerné…