Cycle d'amélioration continue : le PDCA

Cycle d’amélioration continue : le PDCA

On doit la roue au statisticien William Edwards Deming. Elle illustre la méthode qualité PDCA : Plan, Do, Check et Act en anglais. En français, on préférera : Planifier, Développer, Contrôler et Agir. Mais surtout, cette roue précise que l’amélioration est continue et incessante.

Le principe du PDCA

Quel que soit le projet, il y a un début, mais la fin peut ne pas être si on souhaite atteindre le chef d’œuvre. C’est ce qu’illustre la roue de Deming. Les 4 étapes s’enchaînent régulièrement afin d’améliorer sans cesse la qualité d’un produit, d’un service, etc.

La première étape est de définir les tâches, leur durée ainsi que leur enchaînement. Pour cela, on peut s’aider du PERT ou d’une liste de tâches. Elle se conclut par la planification de l’ensemble des actions à réaliser pour atteindre l’objectif d’un projet.

La deuxième étape est la mise en oeuvre de ces actions. Pour chacune, on entame la 3ème étape qui est de vérifier que les objectifs sont atteints, et ce, dans les conditions définies. Sinon, il faut identifier les écarts.

La 4ème étape consistera à trouver des solutions pour réduire ses écarts et replanifier les corrections, et ainsi de suite…

LE PDCA en détails

1 – Planifier

L’objectif de cette étape est de cerner le problème (causes, conséquences) et de trouver la solution la plus efficace. On utilise donc la méthode de résolution de problème et ses outils (brainstorming, QQOQCP, Diagramme de Pareto, le 20/80, le diagramme d’Ishikawa, etc…).

Toujours dans cette même étape, après avoir identifié la meilleure solution, on planifie les tâches à réaliser, le budget, les ressources humaines et matérielles à répartir. Comme dit plus haut, on pourra utiliser le PERT, le GANTT, la liste des tâches, la liste de contrôle…

2 – Développer

On dit aussi dérouler. Il s’agit en fait de mettre en œuvre la solution retenue. Parfois, vous pouvez lire que le plan d’action est réalisé dans cette étape. Peu importe, il est seulement nécessaire d’établir votre plan d’action avant d’agir.

3 – Contrôler

A l’aide d’indicateurs que vous avez préalablement défini lors de la préparation du projet (planifier), vous vérifiez que le projet progresse comme il est prévu et que les objectifs sont atteints au fur et à mesure.

4 – Agir

En fonction des écarts apparus sur la planification ou la concrétisation du projet, on peut opter pour l’une des 3 solutions possibles :

  • réduire les écarts,
  • continuer l’amélioration générale ou la généralisation du projet,
  • abandonner le projet.

Sur cette étape, on formalise aussi les procédures et les spécifications de l’entreprise pour consolider l’avancement du projet.