Après la Grande Question de la vie, l’univers et de tout le reste, nous avons depuis quelques années, l’ultime réponse à nos comportements. J’ai nommé la Pyramide de Maslow ! Servie à toutes les sauces depuis 20 ans, elle envahit progressivement les ouvrages universitaires, les formations pour adultes et les livres scolaires… Qui aujourd’hui n’a jamais entendu parler de cette pyramide ?

Qu’est-ce que la Pyramide de Maslow ?

Dans les années 40, le psychologue Abraham Maslow a représenté la hiérarchisation des besoins de sa théorie des motivations par une pyramide (d’où la Pyramide de Maslow). Selon cette théorie, derrière les motivations humaines se cachent 5 besoins fondamentaux. Le principe de la hiérarchisation repose sur le concept que lorsqu’un groupe de besoins est satisfait un autre va progressivement prendre la place selon l’ordre hiérarchique suivant (en partant de la base de la pyramide) :

La Pyramide de Maslow - rapport entre besoins et motivations

Abraham Maslow explique que c’est le niveau non-satisfait des besoins qui oriente l’individu dans son comportement. Il est donc inutile de vouloir assouvir des besoins d’un niveau supérieur si les besoins inférieurs ne sont pas satisfaits.

Une personne en situation précaire n’a pas la préoccupation de savoir ce qu’elle mange et ne recherche pas à adopter un style vestimentaire. Elle doit surtout trouver un abri pour se reposer et de la nourriture pour se substanter. Pour reprendre la Pyramide de Maslow, une personne ne peut s’intégrer et chercher à travailler si elle est sans-domicile-fixe et que la faim lui tenaille le ventre…

Pour l’anecdote, je me revois dire aux étudiants dans les années 90 qu’un salarié n’était pas concerné par les 2 premiers étages de cette pyramide puisque son emploi lui permettait de combler ces besoins… Aujourd’hui, mon discours a changé…

C’est sur cette hiérarchisation que cette théorie atteint ses limites. En effet, si cette représentation parait universelle, certains individus peuvent avoir une autre hiérarchisation de leurs besoins.

Besoins et désirs…

La Pyramide de Maslow concerne les besoins fondamentaux et non pas les désirs des individus. Quelles est la différence entre désir et besoin me demanderez-vous ?

  • Un besoin est un manque (une insatisfaction) d’une nécessité essentielle à la vie (organique, sociale, etc.).
  • Le désir est une émotion qui exprime un manque non-vital ou essentiel à l’organisme ou à la personne sociale. C’est un voeux ou un souhait qui peut être fort et prenant, mais qui n’est pas essentiel à la vie.

Pour exemple, en ville, une voiture n’est pas un besoin puisque les transports en commun sont développés. Par contre, en milieu rural, la voiture est souvent un besoin pour se rendre sur son lieu de travail, avoir une vie sociale et faire ses courses.

Le logement, l’habillement, la nourriture, les médicaments font partie des besoins. Par contre, la presse, la restauration, les marques d’habillement, de nourriture et de médicaments appartiennent aux désirs, comme les séjours de vacances, les loisirs, etc.