Quels supports pour un salon ? Il ne s’agit pas de vider les placards afin d’épuiser le stock de dépliants et de flyers qui trainent depuis le début d’année. Le salon étant la finalité d’un projet de 12 mois, les supports de communication doivent mettre en avant votre actualité.

Quels supports prévoir pour un salon ? Durant le salon, les visiteurs sont innondés de supports d’information qu’ils entassent dans un ou plusieurs sacs. Ils ne liront peut-être jamais ces documents qui finiront généralement à la poubelle après avoir trainé quelques semaines sur leur bureau. Par ailleurs, dans les allées, chaque exposant excelle dans l’art de se faire remarquer au point où le visiteur est blasé au bout d’une heure. Alors que faire pour être vu, reconnu et donner envie d’en savoir plus ?

Attirer le visiteur sur le stand

C’est la première vocation des éléments d’information. Le message doit être clair, épuré et de taille suffisante pour être lu à distance. Il doit être aussi très court, comme un slogan et placé à hauteur des yeux.
Plus que jamais, il vous faut éviter un jargon “anglo-métier” qui a plutôt tendance à faire fuire (voir à vous rendre ridicule).

Gardez à l’esprit que les informations que recherchent en premier les visiteurs sont :

  • Qui vous êtes ? Question à laquelle vous répondez par votre logo et le nom de votre entreprise (sans statut : SA, SARL, etc.).
  • Qu’est-ce que vous faites ? Question à laquelle vous répondrez par une phrase courte, simple et lisible.
  • Qu’est-ce que vous vendez ? Idem, vous répondrez par une phrase courte ou une liste succinte… (très succinte !).

Expliquer et soutenir le discours commercial

Les autres sources d’informations ont pour vocation d’aider les commerciaux à expliquer votre offre et votre grille tarifaire. Elles doivent donc uniquement soutenir leur discours et non le remplacer. Schémas, images et photos doivent être favorisés, accompagnés de textes courts.

Les plaquettes et flyers : plutôt que consommer du papier et de l’encre pour des supports qui finiront sans aucun doute à la poubelle, je vous conseille d’avoir sur votre stand uniquement un flyer assez simple avec vos coordonnées de contact, mais surtout avec un lien vers votre site où le visiteur pourra obtenir toutes les informations dont celles techniques ou d’experts.
Certains utilisent pour cela le QR code… Je pense qu’il est à utiliser avec modération et en fonction de votre cible.

Si vous persistez à vouloir produire de la documentation à distribuer à vos visiteurs, prévoyez alors un sac à votre marque pour les porter à travers le salon. Cela contribuera à vous faire connaître et reconnaître sur le salon.

La vidéo : les visiteurs ne s’arrêtent pas devant les stands pour regarder 5 ou  10 minutes de vidéo ! Clip, film ou diaporama : il doit être conçu pour des gens qui ne font que passer et donc, attiser leur curiosité. Il n’est pas nécessaire de prévoir du son, bien au contraire ! Le brouhaha permanent du salon ne le permet pas.

Prévoyez une vidéo courte, avec des messages brefs accompagnés de visuels ou d’une infographie attrayante, silencieuse et en boucle automatique.

Site Internet : tous les salons ne proposent pas encore l’accès à Internet ou celui-ci peut être aléatoire. Notez aussi qu’il peut y avoir de sérieux problèmes de sécurité avec le WIFI de l’organisateur. Sauf affirmation écrite de l’organisateur à propos de la sécurité de son réseau et l’assurance que vos postes informatiques soient bien protégés, je vous déconseille de l’utiliser.

Il est préférable de demander à votre webmaster ou informaticien de vous installer votre site en local. Il pourra ensuite, après le salon, réintégrer les données de contacts sans que votre ordinateur ne subissent de dommages. Ce dispositif a aussi l’avantage de vous assurer la présence de votre site tout au long du salon, ce qui n’est pas forcément le cas avec le réseau WIFI de l’organisateur qu’il vous faut partager.

Préparer la négociation et la signature du contrat

Cartes de visites et objets publicitaires : à distribuer sans modération, ils comportent les coordonnées de l’entreprise et celles du commercial.
Juste un point de vigilance au moment de leur conception : vérifiez bien les coordonnées qui y figurent. Conçues dans la précipitation, les cartes de visite particulièrement, comportent des erreurs et ensuite des ratures…

Et la Presse…

Enfin, la presse étant généralement présente sur le salon, vous pouvez profiter de cette opportunité pour remettre sur leur stand, votre dossier de presse et éventuellement votre communiqué de presse.