Peut-être que vous vous êtes demandé à quoi correspondait les mentions referral, direct, organic, social et other dans le tableau du rapport Canaux de Google Analytics ?

Rapport Google Analytics : referral, direct, organic ?

Direct

Cette ligne correspond aux visiteurs qui ont accédé à la page à partir de l’Url directement saisie dans le navigateur, par un lien dans un email ou un document, ou encore par un raccourci enregistré. Bref, ce sont des visiteurs qui n’ont pas fait de recherche et qui avaient à disposition l’adresse exacte de la page qu’ils souhaitaient atteindre.

Referral

Ces visiteurs ont atteint votre site par le biais d’un lien hypertexte situé sur un autre site. Cela peut aussi être plus rarement un lien dans une campagne Emailing qui contient cette balise Referral.

Organic Search

C’est en ayant fait une requête sur un moteur de recherche, puis en cliquant sur l’un des résultats que l’internaute est arrivé sur votre site. Ce type de résultat est favorisé par le nombre d’articles que vous publié et l’intérêt de leur contenu.

Social

L’internaute est arrivé sur votre site après avoir cliqué sur un lien d’un contenu publié sur les réseaux sociaux, généralement Facebook, LinkedIn, Viadéo, Twitter, etc…

Other

Dans ce tableau comme dans ses autres rapports, Google Analytics y place tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories qu’il a défini. En clair, dans notre exemple, Other peut être des visiteurs provenant de gestionnaires de contenus ou d’outils de curation de contenu comme Scoop It…

Pourquoi identifier le type de provenance du flux de visiteurs ?

Vous avez, grâce à Google Analytics/Canaux, un reporting des résultats de vos actions. Ainsi, vous pouvez analyser la situation, repérer les canaux les plus performants et ceux qui le sont moins, puis agir en conséquence et en fonction de vos objectifs.

Ce rapport doit être complété par celui des sites référents (savoir ceux qui vous apportent le plus de flux et éventuellement développer la collaboration) et des objectifs prédéfinis (dans Admin/Vue/Objectifs) qui vous permettront d’affiner votre analyse, au moins.

Plus concrétement, si on prend l’exemple du site Lisette Mag’, on peut voir que sur la période donnée, ce sont les moteurs de recherche qui génèrent le plus de flux (77%), suivi de loin par des liens figurant sur d’autres sites (14%).

Rapport Google Analytics : referral, direct, organic ?

Les liens de renvoi vers un article de Lisette Mag’ représentent une part infime (7%) et je ne parle même pas des réseaux sociaux (>1%). Si j’animais le site dans le cadre de mon emploi, tout en continuant la publication régulière d’articles (pour les moteurs de recherche, long traine, etc…), j’aurais tout intérêt à développer l’échange de liens et à participer à des forums, mais surtout à réaliser une véritable animation sur les réseaux sociaux… Ou mieux encore, engager un Community Manager ! Mais, ce n’est pas le cas… Lisette Mag’ n’est pas commercial et mes soirées ont des temps limités.