Pour utiliser  Tag Manager, 3 éléments doivent être connus et leur utilisation comprise. Il s’agit des balises Tag Manager, des déclencheurs et des variables. Ce sont les facteurs indispensables à acquérir pour bien utiliser Tag Manager et comprendre ce que vous paramétrez.

Les balises

Premier élément : les balises Tag Manager. Comme Tag Manager doit faciliter leur utilisation, c’est bien qu’elles soient présentent… Une balise, c’est le signalement pour le crawler ou tout lecteur du code que l’information “intel” est là. Dans le code de chacune des pages de votre site, il en existe plusieurs et elles sont de plus en plus nombreuses. Facebook, Twitter, Google+, etc. demandent à avoir chacun leurs petites balises pour créer des données qui vous serviront à l’analyse de votre trafic (et bien d’autres choses…). C’est l’autoroute data !

Retenez qu’une balise est l’élément statistique que l’on souhaite recueillir.

Les variables

Dans l’ancienne version de Tag Manager, elles s’appelaient Macros. Ce sont des éléments dynamiques (qui évoluent) dans lequel on récupère des informations. Là encore, elles sont nombreuses. Elles sont composées d’un nom et d’une valeur. On citera par exemple la variable URL. Elle s’appelle URL et comporte une adresse web. Dans Tag Manager, on les retrouve dans les balises et les déclencheurs.

Retenez qu’une variable est l’information (donnée) que l’on souhaite recueillir.

Les déclencheurs

Appelés Règles dans la version précédente de Tag Manager, ce sont les conditions qui vont déclencher l’action (la balise). Ces déclencheurs peuvent être sélectionnés dans la liste pré-établie par Google ou créés en saisissant une expression régulière (regex).

Retenez qu’un déclencheur est le moment où l’on souhaite recueillir une information.

Et là, même avec ces explications simplifiées et reformulées, vous vous dites que ça va être compliqué. C’est créé par des développeurs : il ne faut pas s’attendre à un exercice simple pour le commun des mortels ! Mais, pas de panique, on va y allez pas à pas…