Tuto : Google webmaster Tools – améliorer les données structurées

Tutoriel Google webmaster Tools : hEntry, hAtom, hCard…

Tuto Google webmaster Tools : corriger les erreurs des données structurées

hEntry hAtom hCard … : comment trouver les balises dans le code ?

Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous conseille de débuter le sujet des données structurées par l’article Tuto : Google webmaster Tools – améliorer les données structurées. Après avoir orienté Google sur les données structurées contenues dans votre site comme indiqué dans cet article, intéressons-nous aux lacunes de votre template, en nous rendant sur la page Apparence dans les résultats de recherche > Données structurées.

Il y a de fortes chances qu’il ressemble un peu au tableau de bord économique français de cet été 2014. Pas de panique, rien de grave : Google ne va pas vous donner aux lions, c’est promis. Prenons plutôt les choses dans l’ordre et calmement… Si vous voulez vous atteler aux corrections concernant vos données structurées, prévoyez d’être tranquille durant un bon moment et pas trop fatigué… On va patouiller un peu dans le code.

Et après vous aurez la joie de constater l’éradication de leurs effets (cercle vert). Et comme vous pouvez le constater aussi ci-dessous, y a pas “mort d’homme”. J’ai des erreurs sur mes données structurées qui trainent sur un certain type de pages, mais je suis tout de même référencée correctement.

Pas de panique non plus sur le nombre d’erreurs. Ben oui, si une balise est absente sur le modèle de votre page (template), elle l’est forcément sur toutes vos pages. Donc autant d’erreurs relevées par Google. Cela correspond au nombre de pages concernées et non au nombre d’erreurs du code à corriger… Ouf !

GWT - tableau de bord des données structurées

Hentry, hatom, hcard… des sites WordPress

hEntry

Non, ce n’est pas le nom des 3 petits cochons ! Pour faire simple, WordPress utilise un format de données pour améliorer le référencement : c’est le micro-format hEntry. Il informe les moteurs de recherche que tel contenu correspond à un type de données :

  • entry-title : le titre du contenu,
  • entry-content :  le contenu de la page ou de l’article,
  • entry-summary : le résumé du contenu,
  • published : la date de publication du contenu. Son format doit être celui du pattern datetime.
  • updated : la date de mise à jour du contenu. Son format doit être celui du pattern datetime.
  • author :  l’auteur. Son format doit être celui du hCard,
  • rel-bookmark :  correspond au permalink de WordPress,
  • rel-tags : les mots clefs (categorie) de l’article.

hAtom

Un autre micro-format utilisé par WordPress est hAtom. Il concerne le contenu syndiqué, c’est-à-dire (entre autres) des articles publiés sur les flux tel le RSS. Bref, hAtom est un sous-format de Atom, le format de syndicalisation. Il sera donc demandé aux sites contenant un blog, en particulier.

Votre flux RSS est identifié par la balise hfeed (flux Atom). Il reprendra les balises de hEntry pour la publication.

Bon, voilà pour le contexte général et la présentation des différents éléments. Maintenant, on va attaquer le problème : prêt ?

Si vous avez quelques heures de tranquillité, cliquez ici.