Parmi vos fichiers contribuant au fonctionnement de votre site, 2 sont importants et pourtant mal connus. Il s’agit des fichiers .htaccess et robots.txt.

Le fichier .htaccess

Le fichier de configuration .htaccess (abréviation de “Hypertext Access”) permet d’avoir la main sur votre serveur web (Apache) et de lui adresser des commandes via ce fichier situé dans le répertoire principal de votre site. En effet, certaines commandes permettent d’activer ou pas des fonctionnalités de votre serveur pour protéger votre site des intrus et de personnes malveillantes.

Sur WordPress, le fichier .htaccess est automatiquement créé lorsque vous activez la ré-écriture des permaliens. Les commandes apportées à votre site WordPress se situent entre les commentaires # BEGIN WordPress et # End WordPress.

Avertissement : il est nécessaire de faire une sauvegarde de ce fichier .htaccess avant de faire la moindre modification.

Lorsque vous modifiez ce fichier comme par exemple pour mentionner la redirection WWW et nomDeDomaine.com, n’oubliez pas de vider votre cache pour vérifier que cela n’empêche pas le fonctionnement du site.

Le fichier robots.txt

On pourrait résumer le rôle de ce fichier robots.txt en indiquant que  c’est l’interlocuteur de votre site avec les robots des moteurs de recherche (spiders ou crawlers). Dans ce fichier, vous allez mentionner ce que les robots (bien intentionnés) peuvent ou pas indexer. Vous pouvez contrôler sa conformité dans Webmaster Tools de Google.

Si le fichier robots.txt n’existe pas à la racine de votre site, les moteurs de recherche indexeront tout le contenu de votre site, même la partie Administration. Ceci est franchement à éviter.

Ces deux fichiers .htaccess et robots.txt sont importants, voir essentiels à la sécurité et au contrôle de l’indexation de votre site. Par contre, ce sont aussi des fichiers sensibles et une virgule mal placée peut faire “tomber” votre site. A manipuler donc avec précaution !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas.