Maintenant que vous avez agencé votre questionnaire, il vous reste quelques vérifications à faire.

Article révisé le 14 mai 2017

Précédent

Les contrôles de la mise en forme du questionnaire sont assez simples et rapides.

La mise en page générale du questionnaire

Pour faciliter la lecture comme le traitement, votre questionnaire d’enquête doit être sobre : vous utiliserez qu’une seule police de caractères avec laquelle vous jouerez sur la taille et le gras, l’italique et le souligné (sobrement). Vous éviterez aussi l’utilisation de couleurs.

Les questions seront alignées sur la marge de gauche et les réponses esthétiquement réparties en colonne ou en ligne. Vous laisserez un espace suffisant pour que les sondés puissent répondre aux questions ouvertes, sans être limités par l’espace. De manière générale, vous indiquerez sous la question, les consignes pour les réponses.

Enfin, la numérotation des questions et des réponses facilitera le traitement ultérieur des réponses.

Vous trouverez en dessous 2 exemples de questionnaire dont la mise en forme est sobre et claire.

exemple de mise en forme de questionnaire - Contrôles de la mise en forme du questionnaireContrôles de la mise en forme du questionnaire

Les consignes

Pour la plupart des questions, il faut ajouter des consignes de réponse. Si pour vous, le type de réponse est clair, il ne l’est peut-être pas pour un quidam. “Une seule réponse possible”, “Plusieurs réponses possibles” ou “Numérotez vos réponses par ordre de préférence, 1 étant ce que vous préférez le plus et 10 ce que vous détestez le plus”.

Ces indications sont généralement en italique sous la question.

Exemples

– Quel moyen principal de transport utilisez-vous pour votre trajet entre votre domicile et lieu de votre travail ?
1 seule réponse possible
La voiture – La moto – Le car (car d’entreprise-bus-tramway) – Le train (RER-TER-Métro) – Le vélo – Vos jambes – Télétravail – Autre…

– Utilisez-vous votre mobile pour consulter les sites Météo ?
1 seule réponse possible
Oui – Non

Niveau de langage et langage spécialisé

Un des écueils des questionnaires est d’employer un langage non adapté à la cible du questionnaire. Certes, vous employez le français, mais tout le monde n’a pas la même maîtrise de cette langue et la même richesse de vocabulaire. Il faut donc vérifier que vos questions seront bien comprises par tous.

De même, si vous êtes spécialisé dans un domaine et que vous interrogez une population qui ne l’est, il y a un risque qu’il ne comprenne pas les termes “métier”. Il faudra alors écrire les questions trop spécialisées de manière à être compris, même d’un néophyte.

Vérification orthographique

Comme la mise en page, l’introduction et la conclusion, la correction orthographique n’est pas une option. Elle fait aussi partie de votre image de marque. Elle est d’autant plus nécessaire qu’une faute peut changer le sens de vos questions ou de vos propositions de réponses ? Vous ne me croyez pas ? Consultez le site “Bescherelle ta mère”.

Maintenant, il est temps de réaliser le test du questionnaire sur un échantillon restreint.


N’hésitez pas à apporter votre expérience ou des compléments d’information en laissant un commentaire ou en participant au forum.

Pour aller plus loin, réservez dès maintenant “Faire ses enquêtes quantitatives avec méthode” – 100 pages de conseils et d’astuces pour réaliser vous-même vos enquêtes de satisfaction et sondages (sortie en septembre 2017) – sur notre boutique.