Comment choisir le bon logiciel de traitement d’enquête ? N’optez pas pour le plus performant ! Si vous débutez dans ce domaine, choisissez un logiciel simple à prendre en main et à configurer…

Précédent

Le questionnaire en ligne

Google propose aussi dans le Drive, une application pour réaliser un questionnaire en ligne. Ouvrez votre Drive, cliquez sur le bouton Créer, puis choisissez l’option Formulaire. Les fonctionnalités sont basiques, mais suffisantes pour un questionnaire simple. Après la saisie, il vous faudra rendre public votre questionnaire et l’éditer.

Vous pouvez aussi utiliser les formules gratuites ou limitées proposées par certains éditeurs de logiciel de traitement d’enquête, mais vous aurez souvent la surprise de constater que vous avez moins d’amplitude qu’avec Google Formulaire. Je peux citer par exemple Evalandgo, Limesurvey ou surveymonkey. Il en existe d’autres, n’hésitez pas à nous en informer par un commentaire.

Logiciels de traitement d’enquête professionnels

Avant de faire un choix pour ce type de logiciels, il faut d’abord bien prendre conscience que c’est un investissement pour l’entreprise. Vous devez donc être sûr(e) que l’activité d’enquête ne sera pas unique. Toute la chaîne des décideurs doit aussi être consciente de cet état de fait : vous allez faire un investissement !

Ceci acquit, vient le temps du choix. Comme tout investissement, il ne peut se faire sur un coup de tête. Répertoriez tous les logiciels existants et prenez le temps de les tester, même si vous devez ressaisir plusieurs fois votre questionnaire, etc.

L’idéal est de réclamer une version d’essai équivalente à la formule que vous avez sélectionné auprès des éditeurs et de faire votre première enquête simultanément sur tous les logiciels retenus (vous pourrez ainsi aussi tester les exportations et les importations). Pour cela, vous pouvez utiliser plusieurs canaux de diffusion et utiliser un des logiciels pour chacun. C’est un peu barbare comme test, mais il aura l’intérêt de vous faire manipuler les logiciels de traitement d’enquête que vous aurez retenu dans une situation réelle.

Les logiciels de traitement d’enquête professionnels ont 2 principaux défauts pour les  non-professionnels des domaines statistiques et analytiques : ce sont des usines à gaz dont la prise en main peut être compliquée et ils sont chers à l’acquisition, car ce sont des outils performants.

Sur le marché, il y a les mastodontes ancestraux sur lesquels vous avez fait (peut-être) vos premiers pas dans le domaine des enquêtes au cours de votre formation initiale : Sphinx, Ethnos, Modalisa, Question Data… Ces éditeurs ont des partenariats avec l’Education Nationale et les centres de formation pour habituer les jeunes à leur ergonomie. Testez-les tout de même, car ils ont évolué avec des formules en ligne et de nouvelles fonctionnalités liées à cela.

Il en existe d’autres, petits nouveaux sur le marché ou plus discrets. Je ne vous en citerais pas, car malgré de nombreux tests, je n’en ai pas encore trouvé ayant le niveau des plus connus pour un prix équivalent (voir plus cher).

Tout ce qui brille n’est pas de l’or : méfiez-vous des abonnements

En matière de logiciel de traitement d’enquête, nombreux sont ceux qui sont commercialisés sous le mode SaaS et diffusés en ligne. Faites bien vos calculs ! La formule n’est pas toujours rentable, car ce type de logiciels évolue peu (donc pas besoin de mises à jour) et la maintenance est une obligation si le logiciel présente un problème.

Il vaut parfois mieux investir 990 € H.T (et plus) en une fois que prendre un abonnement à 300 €/mois sur 12 mois…

Pour ma part, la licence de mon logiciel a plus de 10 ans et je fais plus de 99% des traitements des enquêtes commandées avec, en jouant sur les importations de données de questionnaires en ligne.

A méditer, non ?


Le dossier : mener efficacement une enquête quantitative

  1. Introduction
  2. Définir votre objectif d’investigation
  3. Définir la population à interroger
  4. Choisir son mode d’administration
  5. Rédiger le questionnaire d’enquête
  6. Les types de questions
  7. Mettre en forme du questionnaire
  8. Tester son questionnaire
  9. Analyser les résultats
  10. Présenter les résultats au commanditaire
  11. Logiciel de traitement d’enquête : lequel choisir ?