Le chef d’entreprise est le premier représentant de l’entreprise et comme le consultant, son image interfère dans les relations commerciales, surtout pour les petites entreprises. C’est là qu’entre en jeu le Personal Branding.

Le Personnal Branding (marketing personnel ou marketing pour soi-même, en français) est la gestion de l’identité professionnelle d’un individu.

Le Personal Branding en quelques mots

Il s’agit plus précisément de cultiver sa notoriété à travers ses compétences, son positionnement et ses valeurs auprès de son environnement professionnel. Au même titre qu’un produit, on met en surbrillance sa valeur ajoutée. Les actions et les comportements visent à faire connaître la personne, reconnaître son nom ou son pseudonyme de manière à ce que la cible (grand public, pairs, secteur professionnel, etc.) l’associe à un certain nombre de valeurs.

Le Personnal Branding est une évidence dans le milieu artistique ou politique. Dans le domaine de l’entreprise, il est beaucoup moins répandu. Les freins à cette nouvelle vision de la personnalité professionnelle sont liés, en France, aux préjugés sur l’ambition, le carriérisme et l’Hubris (péché d’orgueil).

Pourtant, à une époque où la carrière n’est plus un long fleuve tranquille, surtout pour ceux qui veulent se réaliser à travers leur activité professionnelle, le Personnal Branding est une évidence.

La mise en place de son Personal Branding

L’idée, vous l’avez bien compris, est d’appliquer à votre personne les techniques du marketing. Le travail est grandement facilité par les moyens du web. Mais sans préparation, cela peut aussi se retourner contre vous (brouillage du message, effet contraire du message, etc.).

Il est donc nécessaire, avant de se lancer dans votre stratégie de marketing personnel, de dresser un état des lieux de votre présence sur le web (traces numériques) sur les blogs, forums, réseaux sociaux, etc. Généralement, un nettoyage s’impose ! Photos personnelles de vos vacances, de vos enfants, de vos soirées ou même de vos propos tenus sont à faire disparaître…

Et là, c’est déjà un long travail de fond !