On ne le dira pas assez, si vous n’avez rien à dire, ne dites rien sur Twitter. Ceci dit, le consommateur particulier ou professionnel cherche des experts pour s’assurer du conseil avant-vente et après-vente. Alors, c’est peut-être le moment de vous faire connaître.

Article révisé le 17 mai 2017

Précédent

A vous de vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine. Il ne s’agit pas de parler de votre entreprise, mais de vos produits dans le cadre de leur lancement ou de leur amélioration, ou encore de votre cœur de métier : actualité et sujets-phares de votre secteur d’activité.

Bref, c’est du content marketing. Tout est dans le contenu ! Quelles sont les principales questions que vous posent vos clients ? Quelles sont leurs interrogations ? Où se situent leurs doutes ? Voilà déjà de quoi vous suggérer quelques sujets d’articles que vous pourrez annoncer sur Twitter.

Tweeter pour faire connaître son siteLe complément indispensable du tweet : le blog

N’hésitez pas ! Créez un blog sur votre site d’entreprise. Pour ne pas mettre la barre trop haut (et abandonner avant d’en récolter les fruits), imposez-vous uniquement un article par mois pour commencer.

Chaque article doit être clair, simple et sérieux, même si le contenu peut être insolite. Pour son référencement et celui de votre site, il est nécessaire que chaque article contienne au moins 300 mots. Il ne s’agit pas d’être un professionnel de l’écriture, mais de faire un effort de simplification dans vos explications  et vos phrases – en les faisant courtes (un sujet, un verbe, un complément et une préposition).

Pour un expert, cela fait toujours plus sérieux d’éviter toutes fautes de frappe et d’orthographe. Il va sans dire que les styles “texto” et “smiley” de nos adolescents sont à proscrire.

Vos lecteurs sont en quête de savoir-faire, de conseils et d’actualité : les sujets d’articles s’accumuleront sans problème dès que vous aurez commencé à vous lancer. N’ayez pas peu d’expliquer des process et des erreurs courantes : généralement, cela pousse les néophytes à recourir à vos services : les tutos ont leurs limites quand on a pas ni le temps, ni le droit à l’erreur.

Dernier point concernant votre blog, profitez des visites des Tweetasses et internautes pour débuter une discussion : proposez de laisser un commentaire.

Lire la suite